Améliorer son référencement naturel (SEO)

Améliorer son référencement naturel (SEO) - Boitmobile, Créateur de web à Amiens

Améliorer son référencement naturel est devenu l’objectif n°1 des entreprises présentes sur internet. En 2022, les 3 premiers résultats de recherche sur Google concentrent 54.4% de tous les clics, de quoi s’assurer une large visibilité.

Pour une entreprise, être présent sur internet n’est donc plus suffisant, elle se doit d’atteindre les meilleures places.

C’est pour cette raison que nous vous dévoilons comment optimiser votre SEO !

Référencement naturel VS Référencement payant

Tout d’abord, différencions les résultats organiques des résultats sponsorisés. Le premier est gratuit, dans le sens ou vous n’avez pas à dépenser le moindre centime pour améliorer la position de votre site web dans la page de résultats. Le second correspond aux liens “annonces” que vous pouvez parfois voir en haut de la page.

Recherche Google Annonce SEA - Boitmobile, Créateur de web à Amiens

Pour se trouver ici, l’entreprise dépense une certaine somme d’argent aux moteurs de recherche concernés chaque fois qu’un utilisateur clique sur ce lien. Il est impossible de se placer au-dessus d’une annonce de façon naturelle.

Comment améliorer son référencement naturel ?

Que vous soyez proche du top 3 ou en bas de page, gagner ne serait-ce qu’un rang est une grande victoire puisque cela vous ferait gagner en moyenne 32.3% de clics ! Une augmentation non-négligeable. Voyons maintenant comment gagner ces précieuses places…

Les informations SEO

Pour être mieux référencé, il est très important de soigner le titre et la description qui seront affichés sur les résultats de recherche. Ceux-ci doivent être pertinents et contenir le ou les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Le titre provient de la balise title, il se doit d’être simple et de contenir votre mot-clé principal. La longueur idéale d’un titre SEO est de 40 à 60 caractères.

La description sera récupérée depuis la balise meta name=”description”. La description nécessite d’être assez courte, limitée à 155 caractères, et de contenir votre mot-clé principal ainsi que quelques mots-clés secondaires dans l’idéal.

Enfin, l’URL est une autre donnée importante pour améliorer votre référencement naturel. Celle-ci doit être compréhensible et non générée aléatoirement avec de nombreux chiffres et lettres. Ici aussi, l’idéal serait d’intégrer votre mot-clé principal.

Recherche Google Boitmobile - Boitmobile, Créateur de web à Amiens

Optimiser votre contenu

Longueur et pertinence

Pour un meilleur référencement naturel, chacune de vos pages devrait contenir un minimum de 300 mots afin d’avoir un contenu assez long. Plus le contenu est long, mieux Google comprendra le sujet de votre article et pourra juger de sa pertinence. Faites toujours attention à ce que votre texte soit toujours compréhensible ! Ne tombez pas dans le piège des phrases à rallonge, privilégiez des phrases courtes et simples.

De plus, un contenu long permet aussi d’intégrer bien plus de mots-clés ! Vous pouvez utiliser des synonymes de ces mots, qui seront compris par Google. La proportion de mots-clés dans votre texte devrait se trouver entre 2.5 et 4.5 % idéalement. Ainsi, vous aurez fourni à Google un contenu long, mais aussi utile pour l’internaute, de quoi ravir tout le monde !

Maillage interne et externe

Lorsque vous écrirez votre contenu, vous ferez sûrement référence à une actualité, un événement, une source ou tout autre sujet extérieur. Il serait judicieux d’y intégrer un lien vers un site externe, une fois de plus pour aider Google à mieux comprendre votre sujet.

De la même façon, vous pouvez mettre en place un maillage interne entre vos articles. Peut-être avez-vous déjà parlé d’un sujet similaire précédemment ? N’hésitez pas à intégrer un lien vers cette page/article, afin que l’utilisateur puisse approfondir ses recherches.

Images

Le contenu multimédia ajoutera de la couleur et personnalisera vos pages ! Malheureusement, Google ne comprend pas aussi bien ces contenus que les textes, c’est pourquoi il est important de remplir le texte alternatif (ou « attribut alt » pour les plus techniques d’entre vous). Ce texte permet de décrire votre image en quelques mots, dans un premier temps à destination des malvoyants, puis pour Google qui cherchera à savoir si l’image à un lien avec le contenu.

Performances

Si vous avez suivi tous nos conseils jusqu’à présent, vous pourrez sûrement en voir les effets sur votre référencement d’ici quelques mois. Toutefois, vérifiez bien le temps de chargement de votre site ! Une durée trop longue pourrait complètement ruiner tous les efforts effectués en amont. La première piste d’amélioration serait de faire attention à vos images, celles-ci peuvent rapidement alourdir votre page. Veillez donc bien à utiliser une taille adaptée, et à compresser vos images (via un outil en ligne).

Utiliser le bon format d’image peut aussi améliorer votre référencement naturel. Le format JPEG est moins lourd que PNG, mais ne prend pas en charge la transparence. Récemment, le format WEBP émerge et est favorisé par Google puisque plus léger. Attention cependant car tous les navigateurs ne le prennent pas en charge.

Objectif top 3 !

Nous espérons que nos conseils vous seront d’une grande utilité, n’oubliez surtout pas qu’un contenu régulier est extrêmement important, essayez de prendre un rythme de publication stable ! L’optimisation du référencement naturel peut être fastidieuse mais est indispensable. Et n’essayez surtout pas de tricher en usant de techniques peu recommandables, Google pourrait sévèrement punir votre référencement naturel s’il s’en apercevait.

En dehors des éléments cités dans cet article, il existe d’autres paramètres pouvant impacter le référencement naturel de votre site internet. C’est notamment le cas du fonctionnement technique de votre site. Pour en savoir plus, on vous conseille cet autre article créé par nos soins, cliquez ici pour le lire !

 

Sources : https://backlinko.com/google-ctr-stats

Comment créer un bon mot de passe ?

Comment créer un bon mot de passe - Boitmobile, créateur de web à Amiens

L’arrivée d’internet a apporté de nombreuses fonctionnalités qui simplifient notre quotidien.

Depuis les années 2000, nous utilisons fréquemment un élément crucial qui nous accompagne sur internet : le mot de passe.

Le but même du mot de passe

Le mot de passe, c’est en outre ce qui nous permet de nous identifier sur internet afin d’accéder à quelque chose de secret ou de protégé. Cela peut être pour accéder à un compte sur un site web, à un ordinateur ou bien même un logiciel.

Pourquoi est-il important de créer un bon mot de passe ?

Ce n’est pas si grave dans les situations où ce mot de passe ne protège pas quelque chose d’une grande importance. Néanmoins, il faut grandement éviter cette pratique lorsque le mot de passe a pour but de protéger quelque chose d’important ou de précieux.

En effet, sur des espaces comme ceux de la banque, des sites administratifs de l’État par exemple, il faut utiliser des mots de passe uniques et forts. Il faut également faire très attention à ne pas stocker ces mots de passe en clair dans des endroits vulnérables.

Comment créer un bon mot de passe ?

Le bon mot de passe est défini par plusieurs règles d’usage, les voici :

Un mot de passe long

Privilégiez l’utilisation d’un mot de passe long, c’est notamment ce critère qui va protéger des attaques dites par force brute, on vous recommande au minimum 16 caractères.

Un mot de passe complexe

Évitez les noms, prénoms ou encore le nom de votre chien et toutes autres informations personnelles de votre vie privée.

Un mot de passe unique

Autrement dit, un mot de passe qui n’est pas réutilisé sur d’autres sites. Si votre mot de passe est compromis sur un site, les autres comptes sur d’autres sites seront ainsi toujours protégés.

Des caractères variés

En effet, plus il y a de caractères utilisés, plus le mot de passe est fort. N’hésitez pas à mélanger aléatoirement des chiffres, lettres et caractères spéciaux. Vous pouvez aussi utiliser des caractères d’autres langues comme ceux de l’alphabet cyrillique.

Une bonne mémoire

Le mot de passe doit être stocké dans votre mémoire et non sur un post-it ou, encore pire, directement sur votre ordinateur ! Un bon mot de passe est inutile si n’importe qui y a accès.

Faciliter la création d’un mot de passe

Pour créer votre mot de passe, vous pouvez le faire vous-même ou bien utiliser des programmes qui vont venir le créer pour vous. Par exemple, le navigateur Firefox propose déjà cette fonctionnalité, vous pouvez en apprendre plus ici.

Grâce au site de la CNIL, vous pouvez générer un mot de passe à l’aide d’une phrase ! Un très bon moyen mnémotechnique pour retenir le mot de passe.

Bonnes pratiques sur le net

Si vous utilisez un gestionnaire de mot de passe, comme par exemple celui de Google, restez tout de même sur vos gardes. En effet, il faut faire attention car avec ce type de gestionnaire, vous mettez tous vos œufs dans le même panier ! Il vous faudra donc protéger avec un mot de passe en béton armé le compte associé au gestionnaire.

Par le sécuriser, vous pouvez aussi ajouter l’authentification à deux facteurs. Cela peut prendre du temps à mettre en place et ralentir vos connexions, mais ce sera le dernier rempart si votre mot de passe arrive quand même à être compromis !

Soyez toujours sur une connexion privée et sur un site qui présente la sécurité HTTPS (vérifiez si un cadenas est présent à gauche de l’URL du site).

Cadenas barre d'URL Boitmobile

Pour résumer

Un bon mot de passe c’est :
✔ Un minimum de 16 caractères
✔ Des caractères aléatoirement placés.
✔ Une utilisation de lettres minuscules, majuscules, de chiffres et de caractères spéciaux.
✔ Unique et qui reste stocké exclusivement dans votre mémoire !

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la sécurité sur internet, on vous recommande notre article sur la protection de vos données pendant vos vacances que vous pouvez consulter en cliquant ici.

Cybersécurité : protéger ses données en vacances

Cybersécurité : protéger ses données en vacances - Boitmobile, créateur de web à Amiens

Haaa les vacances… Ce moment de l’année que nous attendons tous ! S’il existe de nombreux moyens pour protéger votre domicile des cambriolages, qu’en est-il de la sécurité de vos données ?

Ne vous en faites pas, on vous donne quelques conseils dans cet article.

Ne pas annoncer son départ en vacances sur les réseaux

Avec la place que prennent les réseaux sociaux dans notre quotidien, partager ce genre d’informations est presque devenu un automatisme. Toutefois, ne pas annoncer votre départ sur les réseaux sociaux vous permettra d’échapper aux mails frauduleux liés à vos prétendues réservations de vol ou de location. Sans oublier les risques de cambriolage auxquels vous vous exposez.

C’est le premier réflexe à prendre et aussi le plus simple à mettre en place.

Faire attention aux paiements en ligne

Les arnaques sont nombreuses dans les secteurs du tourisme et du voyage. Pour repérer les sites frauduleux et éviter de vous faire avoir, il existe quelques astuces que nous avons réunies dans l’article suivant : « 8 astuces pour éviter les arnaques sur internet ».

De plus, pour contrer un potentiel piratage de votre carte bancaire, vous pouvez également activer la validation des paiements en ligne via l’application de votre banque. C’est rapide à mettre en place et pourrait s’avérer utile en cas de pépin.

Utiliser un VPN

Lorsque l’on part à l’étranger, on n’a pas toujours la possibilité d’avoir une connexion à internet illimitée. On pourrait donc croire que le Wi-Fi public est une aubaine mais il comporte aussi des risques. En effet, ce type de connexion n’est pas sécurisé et pourrait permettre à des individus mal intentionnés d’accéder à vos données personnelles.

Pour contrer cela, plusieurs solutions. La première, désactiver la connexion automatique aux réseaux Wi-Fi ouverts.
La deuxième méthode, et la plus efficace, est d’utiliser un VPN. Cet outil vous permet d’accéder à une connexion sécurisée et privée, et ce, même si vous êtes sur un Wi-Fi public. De plus, la majorité des VPN sont adaptés à tous les supports (smartphone, pc et tablette).

Mettre toutes vos données sur un cloud

Cette astuce peut s’appliquer à tous vos types de documents : photos, dossiers professionnels ou encore documents personnels (pièce d’identité, passeport, carte vitale, etc.). Ajouter toutes ces données sur un cloud vous assurera leur sécurité en cas de perte ou de vol de votre pc, téléphone ou disque dur externe.

Par ailleurs, mettre ces documents sur un cloud vous permettra d’y avoir accès en permanence, ce qui peut être utile dans certains cas, notamment lors d’un voyage à l’étranger.

Voici donc les quelques astuces qui vous permettront d’assurer la sécurité de vos données lors de votre départ en vacances.

Comment passer à la nouvelle version de Google Analytics (GA4) ?

Comment passer à la nouvelle version de Google Analytics (GA4) ? - Boitmobile, créateur de web à Amiens

En octobre 2020, Google a mis en ligne la quatrième et dernière version en date de son outil phare Google Analytics : GA4.

Il y a quelques temps, Google a annoncé que GA3 (la version précédente) ainsi que les données qui y sont contenues resteront accessibles jusqu’au 31 juillet 2023. Dépassé cette date, toutes les nouvelles données seront disponibles uniquement sur la nouvelle version de l’outil.

Si vous souhaitez continuer à utiliser Google Analytics, vous serez donc dans l’obligation de passer à la version GA4, et il est important de le faire dès maintenant ! En effet, comme précisé précédemment, vous n’aurez plus accès aux données antérieures. Autrement dit, plus tôt vous effectuerez le changement, plus vous récolterez de données sur la nouvelle version.

Alors comment migrer vers Google Analytics 4 ? On vous explique la démarche en détail !

Connaître la version de l’outil que vous utilisez

Il est possible que vous utilisiez déjà la dernière version de Google Analytics sans le savoir. Pour le vérifier, dirigez-vous vers l’onglet dans ⚙ Administration situé en bas à gauche de votre écran lorsque vous êtes sur Google Analytics. Dans ce menu, vous trouverez les éléments ci-dessous :

Si vous êtes sur la version GA3 :
– Votre identifiant commence par « UA- » ;
– L’intitulé Assistant de configuration GA4 est présent.

Interface Google Analytics (GA3) - Boitmobile, créateur de web à Amiens

Si vous êtes sur la version GA4 :
– Votre identifiant contient la mention GA4 suivi de plusieurs chiffres entre parenthèses ;
– L’intitulé Flux de données est présent.

Maintenant que vous vous êtes assurés de la version que vous utilisez, voyons comment passer de GA3 à GA4.

Passer de GA3 à GA4

Avant de débuter l’installation de la nouvelle version, vous devez connaître la manière dont le suivi de Google Analytics est fait sur votre site. Pour ce faire, allez sur votre site, faites un clic droit puis sélectionner Code source de la page (ou Afficher le code source selon votre navigateur).

Un nouvel onglet s’ouvre, vous devez maintenant chercher si la mention « analytics.js » ou « gtag.js » est présente. Pour gagner du temps, faites un CTRL+F et écrivez l’une des deux mentions. Si elle n’apparaît pas, testez avec l’autre.

Maintenant que vous avez cette information, nous pouvons passer à l’étape suivante.

Rendez-vous sur le Google Analytics de votre site, et allez dans ⚙ Administration. Vérifiez dans les colonnes Compte (celle de gauche) et Propriété (la deuxième colonne), qu’il s’agit bien des éléments que vous souhaitez modifier.

Cliquez sur la rubrique intitulée Assistant de configuration GA4 située en haut de la colonne Propriété. Ici, trois messages différents peuvent apparaître :
« Vous n’avez aucun droit de modification. Contactez l’administrateur de votre compte. »
Dans ce cas, vous ne pouvez pas continuer car votre compte ne possède pas le rôle d’éditeur pour cette propriété ;
« Vos propriétés ont bien été associées. »
Dans ce cas, cela signifie que vous utilisez déjà la version GA4. Vous n’avez donc pas besoin suivre le reste des instructions ;
« Vous utilisez actuellement une propriété Universal Analytics. Pour profiter du futur d’Analytics, configurez une propriété Google Analytics 4 ci-dessous. »
Dans ce cas, suivez la suite des instructions.

Cliquez sur le bouton bleu Démarrer situé en-dessous de « Je souhaite créer une propriété Google Analytics 4 ».

Vous devez ensuite activer la collecte de données sur votre site. Deux alternatives possibles :
– Si votre site utilise « gtag.js », vous n’aurez qu’à cocher l’option « Activer la collecte de données à l’aide de vos balises existantes. » En effet, cette balise peut être utilisée pour les deux versions de l’outil.
– Si votre site utilise « analytics.js », vous allez devoir ajouter la balise « gtag.js ». À noter que vous pouvez garder la balise « analytics.js » afin de continuer à récolter les données pour GA3 jusqu’à sa fermeture.

Enfin, cliquez sur le bouton bleu Créer une propriété.

Comment l’intégrer sur votre site

Afin de finaliser le passage de GA3 à GA4, il vous reste l’étape d’intégration. Pour trouver le code à intégrer, retournez dans la section ⚙ Administration de Google Analytics, allez dans la rubrique Flux de données > Web, puis cliquez sur le flux de données que vous souhaitez activer.

En-dessous de « Instructions de taggage », cliquez sur Ajouter une nouvelle balise sur la page > Global Site Tag (gtag.js). La balise à intégrer correspond à tout le code apparaît à l’écran.

Celui-ci commence par :
Global site tag (gtag.js) - Google Analytics

Et finit par :
/script

Copiez le code et collez-le après la balise head sur l’intégralité des pages de votre site.

Vous voilà officiellement passés à GA4, la nouvelle version de Google Analytics (GA4). Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’outil, découvrez notre article en cliquant ici !

Pourquoi utiliser Google Analytics pour votre site ?

Pourquoi utiliser Google Analytics pour votre site ? - Boitmobile, créateur de web à Amiens

Si vous êtes propriétaire d’un site internet, vous avez sûrement déjà entendu parler de Google Analytics. Mais savez-vous réellement à quoi sert cet outil ?

Ne vous en faites pas, nous allons tout vous expliquer dans cet article.

Google Analytics, qu’est-ce que c’est ?

Google Analytics est un outil qui permet de mesurer et d’analyser l’audience d’un site web, ainsi que le comportement des visiteurs. Sa popularité peut s’expliquer de plusieurs manières :

Tout d’abord, il s’agit, comme son nom l’indique, d’un outil créé par Google. Lorsqu’on sait que ce moteur de recherche représente plus de 90 % du trafic sur internet, on se doute que les données obtenues sont plus que représentatives.

Ensuite, c’est également un outil gratuit et facile à prendre en main. La clarté des menus et la définition des termes techniques employés permettent une compréhension des informations par n’importe quel utilisateur, même les plus novices dans le domaine.

Enfin, c’est un outil très complet qui possède de nombreuses fonctionnalités. Parmi toutes ces fonctionnalités, voici les plus essentielles…

Les principales fonctionnalités de Google Analytics

Mesurer le trafic de votre site

Le principal atout de Google Analytics est sa capacité à enregistrer les données du trafic généré par votre site internet sur une période définie :
– Le nombre d’utilisateurs ayant visité votre site, avec une distinction entre les nouveaux et ceux qui vous sont restés fidèles ;
– Le nombre de sessions et de pages vues ;
– Le temps passé en moyenne ;
– La provenance des utilisateurs (via une recherche, un lien depuis un autre site, depuis vos réseaux sociaux…) ;
– Le support sur lequel ils naviguent (pc, tablette, mobile…).

Et bien d’autres ! Ces statistiques vous permettent dans un premier temps de vous rendre compte de l’affluence de votre site et ses évolutions dans le temps.

Comprendre le comportement des utilisateurs du site

L’autre aspect intéressant de cet outil est qu’il permet, après avoir analysé les statistiques, d’en savoir plus sur la manière dont les visiteurs naviguent sur votre site web. Vous pouvez par exemple voir les pages les plus visitées et identifier les raisons du succès (ou non) de certains contenus.

Comparer des périodes

La possibilité de comparer des périodes choisies peut s’avérer très utile. Vous pouvez observer les moments de la journée, du mois ou de l’année auxquels votre site attire le plus de monde. Mais l’intérêt de cette fonctionnalité est surtout de constater si des changements effectués au préalable ont été efficaces ou non.

Avoir accès à ces données est une bonne chose, mais qu’est-ce qu’on en fait ?

L'importance de Google Analytics

Google Analytics permet de repérer les forces et faiblesses de votre site. Grâce à ces éléments, vous pourrez faire des correctifs, adapter vos contenus et revoir votre stratégie digitale. Vous aurez évidemment la possibilité de vérifier si vos modifications sont efficaces.

En clair, Google Analytics est un outil complet et facile d’utilisation qui vous aidera à améliorer les performances globales de votre site web. Toutefois, il reste une notion que nous avons très peu abordée dans cet article : le SEO. En effet, le référencement naturel est primordial pour la réussite d’un site internet, et pour vous aider à le renforcer, il existe un autre outil : Google Search Console.

De plus, une nouvelle version de Google Analytics (GA4) est désormais disponible ! Pour l’installer ou passer de l’ancienne version à la nouvelle, suivez notre tutoriel en cliquant ici !

Site internet : investissez pour votre entreprise !

Créer un site internet - Boitmobile, créateur de web à Amiens

 Vous n’avez toujours pas créé de site internet pour votre entreprise ? Découvrez pourquoi il ne faut plus attendre !

Un site internet à l’image de votre entreprise et une meilleure visibilité :

Votre site web reflète l’image de votre entreprise et lui donne de la visibilité. En effet, aujourd’hui, 88 % des français ont accès à internet. Ainsi, une personne qui a entendu parler de votre entreprise peut se rendre à tout moment de la journée sur votre site pour en savoir plus. Elle peut y trouver vos coordonnées, vos horaires d’ouverture et ainsi entrer en contact avec vous. Votre site renseigne toutes les informations qui concernent votre produit ou service. C’est pourquoi vous pouvez également créer une FAQ pour répondre aux différentes interrogations des clients potentiels. D’où l’intérêt de créer un site internet fonctionnel, attractif et à l’image de votre entreprise. L’objectif consiste à convertir un prospect en client mais aussi à le fidéliser. Il vous permet de maintenir le contact avec vos clients en leur proposant de s’inscrire à votre newsletter : fidélisez-les et informez-les des nouveautés.

Convertissez vos prospects en clients :

Avez-vous déjà lu les avis clients sur un site internet avant de vous décider ?

Vous l’aurez compris, votre site web détient un pouvoir de persuasion. En effet, un site attractif et qui met en valeur votre entreprise augmente vos chances de convertir un simple prospect en client. De plus, les avis clients quant à eux permettent de rassurer un prospect. Ils le confortent dans son choix de faire affaire avec vous. Ainsi vous influencez sa prise de décision en instaurant un climat de confiance.

Améliorez votre notoriété et ainsi de générez du chiffre d’affaires. D’autant plus s’il vous permet la vente à distance. C’est pourquoi la création de votre site devient un réel investissement pour votre entreprise qui sera très vite rentabilisé. Sans oublier qu’un site internet représente l’un des moyens de communication les moins coûteux. D’ailleurs si vous vous interrogez sur le coût d’un site internet, l’équipe Boitmobile est heureuse de vous répondre.

Apprenez à mieux connaître votre clientèle afin de toujours mieux la satisfaire, grâce aux données et aux statistiques.

Quelle que soit votre entreprise, que vous débutiez ou non, la création d’un site internet représente de nombreux avantages en terme de marketing et de communication. C’est pourquoi la création de votre site internet fait partie des facteurs clés de succès de votre entreprise.